Skip links

Sélection et nomination du Secrétaire général des Nations Unies

Le mandat du Secrétaire général actuel, Antonio Guterres, se termine à la fin de cette année. La procédure de sélection et de nomination a donc été entamée pour remplir ce poste qui exige une personne possédant les plus hautes qualités d’efficacité, de compétence et d’intégrité, ainsi qu’un engagement ferme envers les buts et principes de la Charte des Nations Unies. Le processus de sélection et de nomination est présenté ci-dessous.

Une procédure renouvelée en 2015

L’article 97 de la Charte des Nations Unies stipule que « le Secrétaire général est nommé par l’Assemblée générale sur recommandation du Conseil de sécurité. ». En 2015, l’Assemblée générale a adopté une résolution historique qui met en place une nouvelle procédure, plus transparente, ouverte et inclusive pour sélectionner et nommer le Secrétaire général.

Ce processus a été mis en œuvre avec succès en 2016 lors de la 70e session de l’Assemblée générale. Pour la première fois, l’ensemble du processus de nomination a été public. Les candidat(e)s ont été invité(e)s à fournir une déclaration de vision stratégique et ont pu participer à des dialogues informels avec l’ensemble des États Membres de l’Assemblée générale. Contrairement aux années précédentes, la société civile et le public ont pu dialoguer avec toutes les personnes candidates. Le 13 octobre 2016, suivant la recommendation du Conseil de sécurité et à l’issue de cette nouvelle procédure, l’Assemblée générale a nommé M. António Guterres, du Portugal, au poste de Secrétaire général.

Le Président de la 75e session de l’Assemblée générale, M. Volkan Bozkir s’est engagé à faire en sorte que le processus de sélection et de nomination reste guidé par les principes de transparence et d’inclusivité. En étroite collaboration avec le Président du Conseil de sécurité, il veillera à ce que tous les mandats pertinents de l’Assemblée générale liés au processus de sélection et de nomination soient pleinement exécutés.

Selon la résolution A/RES/69/321, les Présidences de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité « commencent à solliciter des candidatures au poste de Secrétaire général(e) dans une lettre commune adressée à tous les États Membres. »

Sélection et nomination

Étape 1: Lettre conjointe

Une lettre conjointe de la Présidence de l’Assemblée générale et celle du Conseil de sécurité est publiée pour marquer officiellement le début du processus de sélection et de nomination au poste de Secrétaire général.

Étape 2: Présentation des personnes candidates

La Présidence de l’Assemblée générale et celle du Conseil de sécurité communiquent conjointement à tous les États Membres les noms des personnes qui ont été soumises à l’examen.

Étape 3: Visions stratégiques et dialogues

Les personnes candidates sont invitées à soumettre une déclaration de vision stratégique et à participer à un dialogue informel avec les États Membres à l’Assemblée générale.

Étape 4: Recommendation du Conseil de sécurité

Conformément à la Charte des Nations Unies, le Conseil de sécurité fait une recommandation à l’Assemblée générale. Les années où plusieurs candidats sont à l’étude, le Conseil procéde à un scrutin avant d’adopter sa résolution.

Étape 5: Nomination par l’Assemblée générale

L’Assemblée générale nomme le Secrétaire général par l’adoption d’une résolution. Lors des précédentes nominations, le projet de résolution était soumis par le Président de l’Assemblée générale et adopté par consensus.

Étape 6: Début du mandat

Le mandat du prochain Secrétaire général commence le 1er janvier 2022. La durée du mandat sera précisée dans les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale.

Documents clés

Leave a comment