Skip links

L’APNU a une nouvelle Présidente et un nouvel Administrateur

L’Assemblée générale ordinaire qui s’est tenue en ligne ce lundi 2 février 2022 a élu à l’unanimité Françoise Tulkens comme Présidente de l’APNU. Docteur en droit, licenciée en criminologie et agrégée de l’enseignement supérieur, Françoise Tulkens a été professeure à l’Université de Louvain et a enseigné, tant en Belgique qu’à l’étranger, le droit pénal général et spécial, le droit pénal comparé et européen, le droit de la protection de la jeunesse ainsi que les systèmes de protection des droits de l’homme. Juge à la Cour européenne des droits de l’homme de novembre 1998 à septembre 2012, elle a assumé les fonctions de présidente de Section et de vice-présidente de la Cour. Depuis 2011, elle est membre associé de l’Académie royale de Belgique (Classe Technologie et Société). Depuis 2016, elle est successivement vice-présidente et présidente de la Commission fédérale de déontologie. Françoise Tulkens est l’auteur de nombreuses publications dans le domaine des droits de l’homme et du droit pénal.

L’élection de Francoise Tulkens à la présidence de l’APNU a entraîné la libération d’un poste d’ administrateur pour lequel Emmanuel Klimis a été élu à l’unanimité. Docteur en sciences politiques et sociales de l’Université Saint-Louis – Bruxelles, et titulaire d’un diplôme de 3ème cycle en droit international public de l’ULB, Emmanuel Klimis travaille sur le lien entre sécurité et développement, sur la gouvernance, et sur la justice et les droits humains dans le cadre des relations Nord-Sud. Il mène depuis près de vingt ans des activités de recherche relatives aux politiques belges de coopération avec les États fragiles et sortant de conflit, en particulier en Afrique subsaharienne, dans un cadre académique de recherche fondamentale, mais également en appui de plusieurs instances internationales. Il enseigne la science politique, les relations internationales et les études de développement à l’Université Saint-Louis – Bruxelles, à l’Université de Liège, à l’Université catholique de Louvain et à la Haute-Ecole Bruxelles-Brabant.

L’Assemblée générale a également approuvé des modifications des statuts de l’association permettant en particulier l’adhésion de personnes morales ce qui devrait permettre à l’APNU de se renforcer. Elle a aussi défini les thèmes sur lesquels l’action de l’association devrait se concentrer en 2022, à savoir les questions de population, en particulier les migrations face à la crise climatique et les questions environnementales au regard des nombreuses réunions que les Nations Unies organiseront en 2022 sur ces questions, tout en continuant à traiter de questions d’actualité comme la paix et la sécurité, au travers d’articles dans le bulletin, de conférences/débats et d’autres activités menées avec ses partenaires et en particulier les professeurs d’université qui ont indiqué leur disponibilité à collaborer avec l’APNU.

Leave a comment